Mein Reisetagebuch. http://elisaa.journalintime.com/ journal de bord d'une jeune adolescente française qui cherche sa place dans ce vaste monde... fr 2018-03-15T21:00:00+01:00 http://elisaa.journalintime.com/05-Ein-verruckt-Tag [05] Ein verrückt Tag. Pourquoi il m'arrive toujours des trucs bizarres ? Voici une question que je me pose depuis des années. C'est vrai que je suis une de ces personne malchanceuses, à qui il arrive toujours des choses pas croyable, des situations impossibles. Cette après-midi, particulièrement. Enfin, hier après-midi. Nous étions donc mercredi 14 mars, et voilà ce que devait être mon programme, je devais me rendre au centre commercial dans une ville assez proche avec ma meilleure amie après les cours. Nous irions au macdo puis au cinéma voir Tomb Raider, enfin nous rentrions. Au final c'est à peu
Pourquoi il m’arrive toujours des trucs bizarres ?
Voici une question que je me pose depuis des années. C’est vrai que je suis une de ces personne malchanceuses, à qui il arrive toujours des choses pas croyable, des situations impossibles.
Cette après-midi, particulièrement. Enfin, hier après-midi. Nous étions donc mercredi 14 mars, et voilà ce que devait être mon programme, je devais me rendre au centre commercial dans une ville assez proche avec ma meilleure amie après les cours. Nous irions au macdo puis au cinéma voir Tomb Raider, enfin nous rentrions. Au final c’est à peu près ce qui s’est passé. Mais, avec pas mal de coïncidences et d’autres surprises...
Quand nous sommes arrivées à la gare pour prendre le train nous avons soudain vues que note train avait vingt minutes de retard. Du coup, au lieu d’aller au macdo, Alizée a proposé d’aller s’acheter des sandwichs. C’est ce que nous avons fait. Quinze minutes plus tard nous sommes revenues à la gare. Alors que le train était à l’approche ma meilleure amie m’a chuchoté "Martin a deux heures". Je sursautai à cette information et regardai dans la direction. Quelle ne fut ma surprise quand je vis, dans son grand manteau clair, plongée dans un livre ma prof de français. Sérieusement...? ai-je pensé. Dieu soit loué, elle ne nous avait pas vu nous avec nos sandwich remplis de graisse et nos paquets de chips. Nous montâmes alors dans le train et nous arrivâmes au centre commercial à 13h15. Sachant que le film commençait à 14h, nous avions largement le temps de traîner et faire du lèche-vitrine.
A 13h45, nous décidâmes de nous rendre dans le cinéma. Nous avions acheter nos places, du popcorn, bref, prêtes et en avance ! Mais que s’est-il passé ? Ah bah c’est dommage, le film ne commençait qu’à 14h30 ! Mortes de rire, nous n’avions plus qu’à attendre trois quarts d’heure devant la salle tel des clochardes.
Évidement mes aventures ne pouvaient pas s’arrêter là non ! Le meilleur arriva à la fin. Alors que le film était terminé, nous marchions dans le centre commercial en trainant. Soudain, deux jeunes d’environ une vingtaine d’années nous accostèrent. Ils nous demandèrent : "Excusez-moi, est-ce qu’on peut vous poser des questions sur Fanta ?". C’est à ce moment, 17h16 que j’aurais voulue mettre pause dans ma vie. Pouvoir réfléchir quelques minutes avant de répondre, peser le pour et le contre. Pouvoir dire non.
Oui, on a dit oui comme des connes. Ils nous ont posé quelques questions en nous filmant avec leur grosse caméra. On a répondu tout faux. Et évidement, on a pas penser à la fin à demander où allaient les images !
Désormais je me retourne dans mon lit en me demandant si ma tête va apparaître à la télé...
bis später.

]]>
2018-03-15T21:00:00+01:00
http://elisaa.journalintime.com/04-Fruhling-ist-hier [04] Frühling ist hier. Ce matin je suis sortie et j'ai aspiré cet air frais et doux qui est entré dans mes poumons. J'ai senti cette chaleur qui m'a forcé à enlever ma grosse doudoune et ce soleil qui m'a éblouie. J'ai entendu les oiseaux chanter cet air mélodieux. J'ai vu les enfants jouer dehors dans le parc. Et puis j'ai compris, le printemps est là. Enfin là et bien présent. Comme cela me fait du bien ! Je crois que c'est ma saison préférée, la saison du renouveau, celle où on commence à sortir sans manteau, celle où on redécouvre tout, comme un enfant explore le monde. On s'émerveille devant
Ce matin je suis sortie et j’ai aspiré cet air frais et doux qui est entré dans mes poumons. J’ai senti cette chaleur qui m’a forcé à enlever ma grosse doudoune et ce soleil qui m’a éblouie. J’ai entendu les oiseaux chanter cet air mélodieux. J’ai vu les enfants jouer dehors dans le parc. Et puis j’ai compris, le printemps est là. Enfin là et bien présent. Comme cela me fait du bien ! Je crois que c’est ma saison préférée, la saison du renouveau, celle où on commence à sortir sans manteau, celle où on redécouvre tout, comme un enfant explore le monde. On s’émerveille devant les nids des oiseaux, les bourgeons puis les fleurs roses qui poussent sur les arbres. On aime voir les petits fruits apparaître et les croquer bien qu’ils ne soient encore mures. Puis, sentir cette chaleur qui annonce l’été. Et on sait que c’est enfin la fin des mauvais jours, des rhumes à n’en plus finir et des froids polaires. J’adore le printemps. Qui dans ce monde ne l’aime pas ?
bis später.

]]>
2018-03-10T19:54:00+01:00
http://elisaa.journalintime.com/03-Hallo-Schule [03] Hallo Schule. Ça y est. J'ai repris les cours. Et mon dieu, j'avais oublié à quel point c'était ennuyeux. J'avais oublié ce sentiment de stress avant un oral, et ce sentiment de culpabilité lorsqu'on ne révise pas. J'avais oublié le sourire de monsieur Lencioni, les tenues régulières de madame Martin ou encore les yeux terrorisés de madame Leray. J'avais oublié les rires insupportables de Mike, Marin et Jean-Baptiste. J'avais oublié les menus catastrophiques de la cantine. Oui, j'avais tout oublié et je me suis tout pris dans la gueule d'un seul coup, comme une claque. Une claque qui te
Ça y est. J’ai repris les cours. Et mon dieu, j’avais oublié à quel point c’était ennuyeux. J’avais oublié ce sentiment de stress avant un oral, et ce sentiment de culpabilité lorsqu’on ne révise pas. J’avais oublié le sourire de monsieur Lencioni, les tenues régulières de madame Martin ou encore les yeux terrorisés de madame Leray. J’avais oublié les rires insupportables de Mike, Marin et Jean-Baptiste. J’avais oublié les menus catastrophiques de la cantine. Oui, j’avais tout oublié et je me suis tout pris dans la gueule d’un seul coup, comme une claque. Une claque qui te ramène à la réalité. Les vacances me manquent horriblement et je n’ai qu’une envie, y retourner. Mais, ce n’est pas pour tout de suite : six semaines sont désormais devant moi. J’appréhende les prochaines. Surtout car mon conseil de classe arrive à grands pas. Bon, je n’ai pas forcément des raisons de m’inquiéter avec mon petit dix-sept de moyenne mais je n’ai jamais aimé ces moments. Oh, et ce qui m’effraie le plus c’est "comment se protéger" par madame Desouches vendredi 16 mars. Je crains le pire avec ma classe de cons. Bref, on verra bien.
bis später.

]]>
2018-03-07T12:35:34+01:00
http://elisaa.journalintime.com/02-Beste-Freundin [02] Beste Freundin. C'est vrai que pour ça, j'ai de la chance. J'ai une vraie meilleure amie. Vous vous dîtes sûrement qu'est-ce qu'une fausse meilleure amie pour toi alors ? C'est simple, à mon âge, les amitiés vont et viennent . On peut adorer quelqu'un et le détester du jour au lendemain. Oui, ça s'appelle l'adolescence. Donc pour moi une fausse (ou un faux) meilleure amie c'est une personne qui vient te voir et te demande "Eh vient on est bff maintenant". Ridicule. Les jours qui suivent ils sont comme des frères puis un beau matin bah ça s'arrête. Le plus ironique, c'est que ma meilleure amie je
C’est vrai que pour ça, j’ai de la chance. J’ai une vraie meilleure amie. Vous vous dîtes sûrement qu’est-ce qu’une fausse meilleure amie pour toi alors ? C’est simple, à mon âge, les amitiés vont et viennent . On peut adorer quelqu’un et le détester du jour au lendemain. Oui, ça s’appelle l’adolescence. Donc pour moi une fausse (ou un faux) meilleure amie c’est une personne qui vient te voir et te demande "Eh vient on est bff maintenant". Ridicule. Les jours qui suivent ils sont comme des frères puis un beau matin bah ça s’arrête. Le plus ironique, c’est que ma meilleure amie je l’ai rencontré comme ça. Mais la différence c’est qu’on avait trois ans. C’est un des souvenirs dont je me souviens très bien. Octobre, un après-midi il venait de pleuvoir. On nous faisait ressortir dehors et puis là, je l’ai vu elle était toute seule. Du coup j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allée ljid emander "Eh Alizée, tu veux être ma meilleure amie ?". Ah oui elle s’appelle Alizée. Ouais c’est drôle hein. Elisa-Alizée. Rah la la morte de rire. Combien de fois les gens m’ont fait chier avec nos prénoms… Bref. C’est comme ça que notre amitié a commencé. On a eu nos hauts et nos bas. Des disputes connes, des malentendus. Mais au final on est restées meilleures amies. Et aujourd’hui je la considère comme la sœur que je n’ai jamais eu.
Si tu passes par là j’taime ptite merde (:
bis später.

]]>
2018-03-03T13:26:00+01:00
http://elisaa.journalintime.com/01-Ich [01] Ich. Ah moi...Elisa. J'aime bien mon prénom. Je trouve qu'il sonne bien dans la bouche des gens. Parfois quelques amis me font chier en m'appelant Zaza. Ouais, ça m'énerve. Je trouve ça moche et immature. Comme si j'avais encore huit ans. Oui, parce que j'en ai 13, enfin 13 et demi depuis quelques jours. Je suis jeune c'est vrai, la plupart des gens qui se trouvent ici sont adultes, forcément plus mâtures que moi, qui ont plus d'expériences. Mais bon. Cette plateforme est ouverte à tous donc, je me lance. Il n'y a pas grand chose à savoir sur moi. J'ai une vie tout à fait banale dans un
Ah moi...Elisa. J’aime bien mon prénom. Je trouve qu’il sonne bien dans la bouche des gens. Parfois quelques amis me font chier en m’appelant Zaza. Ouais, ça m’énerve. Je trouve ça moche et immature. Comme si j’avais encore huit ans. Oui, parce que j’en ai 13, enfin 13 et demi depuis quelques jours. Je suis jeune c’est vrai, la plupart des gens qui se trouvent ici sont adultes, forcément plus mâtures que moi, qui ont plus d’expériences. Mais bon. Cette plateforme est ouverte à tous donc, je me lance. Il n’y a pas grand chose à savoir sur moi. J’ai une vie tout à fait banale dans un appartement banal, dans une ville banale, sur une terre banale. Bref, de toute façon je pense que vous en apprendrez plus sur moi avec le temps et les différents écrits. Vous vous demandez sûrement pourquoi ce nom sur ce journal. Tout simplement parce que j’adore l’allemand. Oh et ça veut dire : "Mon journal de bord". Pourquoi ? Eh bien je vois plus cet endroit comme un journal de bord plutôt qu’un journal intime. Un endroit où je peux raconter ma vie, les meilleurs ou les pires moments, ceux qui m’ont marqué ou les petits détails comme une simple neige un premier mars.
bis später.

]]>
2018-03-01T17:29:00+01:00