Mein Reisetagebuch.

[02] Beste Freundin.


C’est vrai que pour ça, j’ai de la chance. J’ai une vraie meilleure amie. Vous vous dîtes sûrement qu’est-ce qu’une fausse meilleure amie pour toi alors ? C’est simple, à mon âge, les amitiés vont et viennent . On peut adorer quelqu’un et le détester du jour au lendemain. Oui, ça s’appelle l’adolescence. Donc pour moi une fausse (ou un faux) meilleure amie c’est une personne qui vient te voir et te demande "Eh vient on est bff maintenant". Ridicule. Les jours qui suivent ils sont comme des frères puis un beau matin bah ça s’arrête. Le plus ironique, c’est que ma meilleure amie je l’ai rencontré comme ça. Mais la différence c’est qu’on avait trois ans. C’est un des souvenirs dont je me souviens très bien. Octobre, un après-midi il venait de pleuvoir. On nous faisait ressortir dehors et puis là, je l’ai vu elle était toute seule. Du coup j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allée ljid emander "Eh Alizée, tu veux être ma meilleure amie ?". Ah oui elle s’appelle Alizée. Ouais c’est drôle hein. Elisa-Alizée. Rah la la morte de rire. Combien de fois les gens m’ont fait chier avec nos prénoms… Bref. C’est comme ça que notre amitié a commencé. On a eu nos hauts et nos bas. Des disputes connes, des malentendus. Mais au final on est restées meilleures amies. Et aujourd’hui je la considère comme la sœur que je n’ai jamais eu.
Si tu passes par là j’taime ptite merde (:
bis später.